Source : Moi, Claire, 18 ans, Perpignanaise indignée